mardi 2 juillet 2019

J'ai faim et pis j'ai froid

J'ai faim et pis j'ai froid
L'océan tombe en gouttes sur nos têtes
Bientôt ne restera plus rien

Que
Cordes bleues et barrières bois
Les pins leurs sables de pieds
L'océans leurs vagues 
Au bruit de foules inarrêtantes

Et dunes de silence

Va plus rien rester
Même pas mot
Pas même dire

J'ai faim et pis j'ai froid

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

N'hésitez pas à commenter ce texte... La parole vous est donnée : saisissez-là !